un_nouvel_appel_projet_pour_une_r_sidence_art_et_science_est_lanc_

Un nouvel appel à projet pour une résidence art et science est lancé

En 2019 et 2020, le CPIE LB mène un projet d’information et de sensibilisation sur les risques sur le littoral basque. Avec comme objectif de faire intégrer aux différents publics une culture du risque et de les accompagner vers plus de résilience face à ces enjeux.

| 25 Juin 2019

En 2019 et 2020, le CPIE LB mène un projet d’information et de sensibilisation sur les risques sur le littoral basque. Avec comme objectif de faire intégrer aux différents publics une culture du risque et de les accompagner vers plus de résilience face à ces enjeux.

En collaboration avec les acteurs territoriaux concernés, GIP Littoral aquitaine, Observatoire de la Côte Aquitaine, et Communauté d'Agglomération Pays Basque, le CPIE LB souhaite contribuer à la prévention et la gestion des risques sur le littoral basque à travers plusieurs grands axes de travail; le renforcement des connaissances et des réseaux locaux (recueil des ressources, formation, renforcement des réseaux locaux), une sensibilisation engageante permettant de construire une culture du risque globale et d’encourager la résiliences au sein des populations locales.

Dans le cadre du programme de résidences Nekatoenea, une nouvelle résidence de création/médiation à destination d’un binôme artiste/chercheur: scientifique, spécialiste du domaine environnemental, anthropologue, biologiste, … se déroulera entre novembre 2019 et fin mars 2020.

SPÉCIFICITÉ

Parallèlement à un travail de recherche et de création personnelle, le binôme artiste/chercheur interviendra dans un lycée agricole du territoire afin de développer avec les élèves une série d’œuvres sur la thématique proposée, sous forme d’affiches. La démarche proposée par l’artiste et le chercheur, et exposée dans la note d’intention, devra être spécifique au contexte de la résidence et à la thématique proposée. Il n’y a pas d’obligation de postuler en binôme.

Thématique: Les risques liés à l’eau: crues, vagues et marées fortes, l’inondation-submersion

L'Inondation est une submersion temporaire, par l’eau, de terres qui ne sont pas submergées en temps normal, quelle qu’en soit l’origine. L’expression recouvre les inondations dues aux crues des rivières, des torrents de montagne, aux remontées de nappe, aux ruissellements urbains et agricoles ainsi que les submersions marines au-delà des limites du rivage de la mer....L’inondation est un phénomène naturel susceptible de provoquer des pertes de vie humaine, le déplacement de populations, d’avoir un impact sur la santé humaine, les biens et les réseaux. Elle peut également nuire à l’environnement et compromettre gravement le développement économique. Les inondations représentent la moitié des catastrophes naturelles mondiales en raison de leur fréquence.

Vagues"submersives" ou les "vagues-submersions", associées le plus souvent à des vents violents en surface, sont des vagues océaniques qui, poussées par le vent, vont submerger le littoral terrestre avec une inondation consécutive. Ces submersions marines sont d'autant plus hautes que la marée et le coefficient de marée sont élevés. Les vagues-submersions provoquent, en cas d'intensité forte et de haute élévation, une inondation du littoral côtier. L'inondation côtière a généralement lieu avec un franchissement de barrière par les vagues de submersion. Ces fortes vagues appartiennent au domaine des intempéries de grande force, dangereuses pour la vie (humaine et autre). Parfois, la faune et la flore subissent de plein fouet ces vagues submersions, et seule leur rusticité (ou non) leur permettra de résister et de survivre.

Vu la combinaison fréquente de ces deux phénomènes on a tendance à parler du risque d’indondation-submersion. Les changements climatiques en cours auront pour effet une aggravation de certains aspects de l’inondation-submersion: fréquence, impact, saisonnalité...

Notre projet s’intéresse surtout aux réponses humaines à ces phénomènes: la résistance aux changements de comportement au niveau psychologique et/ou sociologique et les facteurs de résilience des communautés face aux crises.

Certaines thématiques à explorer pourraient être:

- la mémoire: de l’expérience personnelle aux souvenirs/archives/anecdotes

- la peur: des dangers/du nouveau/du bousculement …

- l’adaptation: le défi, l’opportunité, la responsabilité, l’avenir, les générations futures …

- l’entraide vs l’individualisme, le commun vs le privé, l’ingénierie vs la nature (et le binaire vs la pluralité!)

- la contrainte et la résistance aux contraintes!

+ d'infos et appel à projet complet dans la rubrique "appel à projet"

Le programme Arriskua est financé dans le cadre du programme opérationnel FEDER FSE 2019/2020 Région Nouvelle-Aquitaine.



Prise de vue de l'atelier, crédit photo: CPIE LB

Quand une plante envahissante devient alliée

| 07 Avril 2022

Calypso Debrot a été accueillie en résidence pendant deux semaines au mois de mars sur une proposition de l'association la réciproque, qui accompagne l'artiste tout au long d'une résidence itinérante axée sur l'art contemporain & le patrimoine. Dans le cadre de son travail artistique, Calypso Debrot mène entre autre des recherches sur le développement des pellicules 16mm à base de végétaux.

lire


Tente en laine feutrée, Natacha Sansoz, photo CPIE LB

Cayolar - recherches et récits d'une expérience de résidence transhumante

| 05 Avril 2022

Les œuvres de l'exposition trimestrielle CAYOLAR, se déploient dans la salle d'exposition de la maison de la Corniche Asporotsttipi depuis samedi 2 avril. Sorte de campement insolite, CAYOLAR est un dispositif à activer pour créer des protocoles de rencontres et qui a pris la forme d'une résidence artistique transhumante. Depuis juillet 2021 ce campement a ricoché du refuge du Larry (Urdos) à Bordeaux en passant par les Landes.

lire


Photo: Rencontre/visite d'atelier pour les salariés du CPIE LB et l'équipe des gardes

Fin d’une résidence et début d’un périple qui longe le littoral jusqu’à la Rochelle

| 30 Mars 2022

Au cours du mois de mars, Nekatoenea a accueilli Anaïs Marion en résidence dans le cadre de son projet Mégalomania (Lauréat de l’appel à projets Coopération création et territoire 2021 – Région Nouvelle-Aquitaine et réseau Astre), une résidence itinérante le long du littoral néo aquitain se déroulant de février à décembre 2022.

lire


Photo - Désordre Post développement végétal - Crédit photo Calypso Debrot

Une tentative de cueillir la lumière...

| 23 Mars 2022

Nous avons le grand plaisir d'accueillir Calypso Debrot en résidence à Nekatoenea. L’artiste est accompagnée depuis 2021 par l’association La réciproque dans une résidence itinérante de recherche, de création et de production, qui mène l’artiste à travailler le cinéma avec des procédés artisanaux et végétaux. Au travers de cette recherche, Calypso Debrot tente d’approcher une préhistoire du cinéma qui n’a pas eu lieu, ou si ce n’est dans les mouvements des ombres et du feu.

lire


Mixture/sculpture/expérimentation

Retour en résidence

| 23 Février 2022

En collaboration avec le Bureau des Recherches sidérées, nous avons le grand plaisir d'accueillir à nouveau l'auteur Léon Lachamp en résidence. Cette résidence de trois semaines s'étalera sur l'année 2022 et lui sert à travailler, ordonner et réorganiser le contenu visuel, sonore et les expérimentations plastiques du projet "Drei Liebe", œuvre composite inspirée des "Nibelungen" et de son adaptation en opéra par Richard Wagner.

lire



Nekatoenea

Nekatoenea, Résidence d'Artistes
Domaine d'Abbadia - 64700 HENDAYE-HENDAIA

DRACDDCS 64Nouvelle-Aquitaine

SITE MAP